Côte d’Ivoire-Adzopé/Le couple KIMOU célébré

S.A.S

Prières, discours de reconnaissance et d’hommage, témoignages, danses, remise de présents, accolades, ballets, repas, coupure de gâteau, les familles Akaffou et Kimou ont célébré les samedis 27 et dimanche 28 août derniers à Diapé (Adzopé) M. Kimou Eugène et dame Akaffou Jeanne, admis à faire valoir leur droit à la retraite après trente (30) ans de service à la fonction publique. Pour ce qu’ils ont fait pour leur soutien, leur appui, les frères et sœurs de madame Akaffou Jeanne ont tenu à les magnifier par un vibrant hommage. Dans son discours, le porte-parole de la famille a remercié le couple KIMOU pour les actes qui leur permettent de se prendre en charge. « Vous avez beaucoup fait pour que nous soyons ce que nous sommes aujourd’hui. Malgré les moqueries de certains de ces collègues institutrices qui lui reprochaient de ne pas s’habiller, Mme KIMOU n’a pas renoncé à soutenir ses frères et sœurs. Elle répondait toujours à ces détracteurs que la réussite de ses frères et sœurs étaient sa préoccupation. Elle avait choisi de se saigner pour la réussite de ses frères et sœurs que nous sommes. Merci beaucoup. Grâce à vous, chacun de nous gagne son pain quotidien. Merci au couple Kimou », a déclaré Jean Claude Akaffou. Il a souhaité une retraite active aux nouveaux retraités. Une retraite qui entretient la santé et conserve la vitalité. A tous ceux et toutes celles qui ont contribué d’une manière ou d’une autre à la réussite des frères et sœurs de dame Akaffou Jeanne, le porte-parole a eu des mots de remerciements à leur endroit. « Akpo Abou Pierre était un tuteur, un frère, un confident. Il m’a tout donné », a témoigné Jean Claude Akaffou en parlant de feu Akpo Abou Pierre. A sa suite les enfants KIMOU (Dr Sandrine, Edith et Inès-Prisca) ont à leur tour rendu hommage à leurs géniteurs pour la bonne éducation reçue, pour l’amour parental. « Si nous sommes là, c’est grâce à votre générosité, votre aide, votre tendresse et votre amour. Votre regard bienveillant sur nous, nous a aidés à pousser droit, à grandir comme il faut, bien enracinés dans le sol mais la tête en hauteur avec plein de rêves à réaliser. Merci pour cette éducation, pour ces racines, ces valeurs et cet amour. Grâce à vous, nous sommes heureuses, grâce à vous nous savons à notre tour quel parent nous voulons être pour nos enfants. Vous êtes un exemple de vie de couple et de famille parfaite. Vous avez travaillé de façon acharnée pour nous fournir tout ce dont nous avions besoin », a déclaré au nom des enfants KIMOU, Inès Prisca. Elle a, au nom de ses sœurs, demandé pardon aux parents pour les erreurs commises, les blessures à leur affligées. Après quoi, les nouveaux retraités ont reçu des présents offerts par les parents (la grande famille Akaffou), et amis. Cette cérémonie co-animée par Jean Claude et Julien a enregistré la présence de la grande famille Akaffou et Akpo venue de Méhanzin, du couple Atsé Acho Parfait, des parents et amis d’Akoupé, de Yamoussoukro, d’Abidjan, de Dimbokro, de Divo, de Daloa, de Diapé. Outre la musique, le ballet, la prestation de quelques artistes du terroir Attié a fait monter le mercure et amené les célébrées à se lever de leur siège pour rejoindre les personnes présentes sur la piste de danse et exécuter des pas de danses, à la grande joie de tous. Cette belle unité d’amour et de joie s’est poursuivie le lendemain dimanche à l’église catholique saint André de Diapé où une messe d’action de grâce a été célébrée à l’honneur des nouveaux retraités, M. Kimou Eugène et Mme Akaffou Jeanne épouse Kimou. Rappelons que la célébration du couple KIMOU a été organisée par les frères Akaffou Jean-Claude, Akaffou Julien, Mme Akaffou Clarisse épouse Ehounou, Glwadys Akaffou et Clémence Akaffou

- Advertisement -

S.A.S

Visites sur la publication: 852
Nbre de visites aujourdhui 2
Total des visites: 395652
Partagez

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.