CEI-Toumodi/ Docteur Doumbia Soumaila parle aux populations leurs droits et rassure

La salle de mariage de la mairie de Toumodi a servi, le 22 juin 2023,  de cadre à une cérémonie initiée par le Docteur Doumbia Soumaila, superviseur régional de la Commission Électorale Indépendante au niveau du Bélier. Il était question pour le superviseur régional d’informer la population sur leurs droits et de les rassurer sur la transparence de l’institution qu’est la CEI. La forte délégation du corps préfectoral avec à sa tête le préfet de région N’Guessan Germain, les représentants des partis politiques, les chefs traditionnels, les chefs de quartier, les chefs de communautés, les responsables d’entités de femmes et de jeunesse et des acteurs de la société civile étaient présents pour écouter le docteur Doumbia Soumaila. L’intervention du préfet de région a fait place à la grande communication de l’envoyé du président Kuibiert. Il est juste de mentionner que les échanges ont été francs et des préoccupations ont été soulevées. Au terme de cette rencontre, le docteur Dombia Soumaila a révélé qu’ils étaient venus pour indiquer aux populations leurs droits, pour celles qui ont fait l’inscription sur la liste électorale. « Nous avons souligné qu’il y avait la période de contentieux qui suivait et qui accourt maintenant. Les réclamations ont été reçues.  Nous venons pour la validation des réclamations qui n’arrête pas le processus desdites réclamations parce que nous allons publier les décisions concernant les réclamations le 28 juin prochain. Les populations ont 3 jours pour saisir le tribunal. Si les populations ne sont pas satisfaites de nos décisions, elles peuvent saisir le tribunal d’instance sur simple déclaration au greffe et c’est gratuit. Le Tribunal prendra donc la décision et cette décision du tribunal est susceptible d’aucun recours ni de la part du requérant, ni de la part de la CEI. Si nous, nous prenons notre décision et que la décision ne satisfait pas le requérant, il va devant le tribunal (…). Sur la base d’un simple nom, les gens peuvent penser qu’il y a tentative de fraude. Au delà de tout, il était question pour nous de dire aussi aux acteurs que le contentieux est fait pour corriger les erreurs qui sont sur la liste électorale et que leurs critiques sont les bienvenues, nous ne les prenons pas en mal, bien au contraire, ce sont des éléments des axes d’amélioration qu’on nous indique. Je dois aussi mentionner qu’il y a des anomalies sur la liste électorale qui date depuis 2007-2008 dont les acteurs politiques sont au courant. On a pu obtenir depuis 2008 plus de 3000 corrections avec les affichages qu’on fait. Maintenant si ces acteurs politiques qui sont informés de ces anomalies souhaitent qu’on puisse retirer ces personnes, c’est leur décision qu’on attend. Donc il n’y a aucune intention de tricherie ou de fraude au niveau de la CEI. Nous sommes transparents, c’est pourquoi nous donnons la liste aux acteurs politiques longtemps à l’avance avant même de la donner aux populations », a expliqué Dr Doumbia Soumaïla. Il a lancé un appel à la paix et à l’unité des fils de la région du Bélier. ”

- Advertisement -

DOS

Visites sur la publication: 295
Nbre de visites aujourdhui 1
Total des visites: 395687
Partagez

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.