Côte d’Ivoire- ‘’Plume anti-tabac 2023’’/Le concours lancé

Le Réseau des Communicateurs pour la Lutte contre le Tabagisme et l’Alcoolisme en milieu Scolaire et Universitaire (Recltasu) a lancé officiellement la 3ème édition du concours la ‘’Plume anti-tabac’’, le vendredi 24 février à la salle de conférence du PNLTA. À en croire le Président du Recltasu, Dimitri Agoutsi, ce concours suscite beaucoup d’engouement. ” Les journalistes ont compris la nécessité de s’engager dans la sensibilisation contre le tabagisme et les autres addictions. Cette année, les journalistes-candidats devront proposer un dossier et un reportage”, a indiqué Dimitri Agoutsi. Avant de préciser, ” les thématiques à traiter sont, les conséquences liées à la consommation du tabac, la chicha, les e-cigarettes, la vulgarisation de la loi anti-tabac et des décrets relatifs à l’interdiction de fumer dans les lieux publics et la dénonciation des stratégies d’ingérence de l’industrie du tabac dans la lutte. La date limite pour le dépôt des candidatures est fixée au 18 août 2023”, a affirmé le président du Recltasu. Il a ajouté que seuls les journalistes détenteurs de la carte d’identité de journaliste professionnel (CIJP) en période de validité exerçant dans une rédaction et n’ayant pas d’accointance avec les industriels du tabac peuvent prendre part à ce concours. Le patron du Recltasu a plaidé auprès de ses partenaires pour un renforcement de capacité des journalistes dans plusieurs régions de la Côte d’Ivoire sur la problématique du tabagisme et des autres addictions. Il a terminé ses propos en affirmant que l’objectif des organisateurs  est de faire des journalistes des soldats de la lutte anti tabac.  Ce qui a fait dire au président du jury, docteur Zio Moussa,  que le concours ‘’Plume anti-tabac’’ permet aux journalistes de se spécialiser dans la santé, un domaine  de spécialisation majeure des journalistes. C’est une avance sur la formation des journalistes qui tend vers la spécialisation », a souligné le DGA de l’ISTC. Quant au  représentant du chef de l’OMS en Côte d’Ivoire, Koné Souleymane, il a réaffirmé l’engagement de l’organisme onusien aux côtés du Recltasu. ” Nous continuerons à soutenir ce projet et à parrainer le prix de la meilleure production radiophonique ‘, a déclaré Koné Souleymane, point focal de la lutte anti-tabac à la OMS Côte d’Ivoire, ancien journaliste du défunt Ivoir’Soir. ” Le Ministre de la Santé, Pierre N’Gou Dimba ne ménagera aucun effort pour accompagner les hommes de médias dans cette lutte conformément à l’article 12 de la Convention cadre de l’OMS pour la lutte anti-tabac. La communication est un levier important dans cette lutte. Nous invitons les journalistes à prendre pleinement leur place dans ce combat de santé publique ”, a déclaré Dr Ernest Zotoua, Directeur Coordonnateur du Programme national de lutte contre le tabagisme et les autres addictions (PNLTA), représentant le Ministre de la Santé, parrain dudit concours. Notons que le Super prix du concours la plume anti-tabac est parrainé par le Ministre Pierre N’Gou Dimba. Après Serge N’guessan  (Fraternité Matin) en 2021, Christelle Kouamé (Radio Abobo) en 2022, qui sera le vainqueur 2023 ?

- Advertisement -

S.A.S

Visites sur la publication: 277
Nbre de visites aujourdhui 1
Total des visites: 313207
Partagez

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.