Hiré/Pourquoi le maire Gilbert Francis Kacou a claqué la porte

La cité minière est sur des braises. Au cours du point de presse qu’il a donné le jeudi 04 juillet dernier à la maison du PDCI, à Cocody, le maire Gilbert Francis Kacou a fustigié les auteurs du vandalisme orchestré pendant la réunion du conseil municipal. “Les événements survenus lors de la tenue du conseil municipal de Hiré, le mardi 02 juillet dernier, sont d’une gravité exceptionnelle.Les manifestants ont tout saccagé au sein de la mairie. Plusieurs blessés ont été recensés. Je fais même l’objet de menaces”, a déclaré l’élu. Il a également révélé aux journalistes avoir porté plainte contre X au commissariat de Hiré. Cette décision n’a pas plu aux militants et conseillers municipaux RHDP pour qui, le maire aurait dû informer le conseil municipal avant de prendre une telle décision. Mécontents, certains conseillers ont fait circuler une pétition, la veille de la réunion du conseil pour demander la démission du premier magistrat de Hiré. Laquelle pétition devait être dépossé sur la table pour désapprobation. En réaction, les conseillers favorables au maintien du du maire ont opposés un refus catégorique.
Protestant que la rencontre n’avait pas pour ordre du jour le départ ou non du premier magistrat de la commune d’Hiré. Ce qui a provoqué les réactions des supporters des deux tendances. Alors que les uns scandaient des propos hostiles au maire, l’accusant de traitre, les autres l’ovationnaient pour demander son maintien à la tête de la commune. Tout cela dans une atmosphère de violence, de vandalisme.

Les raisons du divorce avec le RHDP

Le divorce est consommé. Gilbert Francis Kacou ne reviendra plus au RHDP. Le maire de Hiré motive son départ par le fait qu’il n’a pas eu le soutien du ministre et président du conseil régional de Divo, Amédé Koffi Kouakou. Lors de la manifestation de soutien au président Ouattara à Divo, le ministre Amédé Kouakou a énuméré les actions de développement entreprises dans le Loh-Djiboua sans marquer le nom de Hiré. Doit-on comprendre que le RHDP n’a rien fait dans cette localité? “Gilbert Francis Kacou a été élu député maire PDCI. Avant la fin de son premier mandat, il a réjoint les rang du RHDP sans avoir demandé l’avis ni des conseillers municipaux d’alors, ni de la population de Hiré. Si pour une raison quelconque, il a décidé de revenir et qu’il n’a pas demandé l’avis de la base du RHDP, de la même manière, il faut le laisser travailler jusqu’au terme de son mandat. Comme cela avait été le cas quand il a quitté le PDCI pour le RHDP. Si les militants du parti au pouvoir ont la certitude que Gilbert Francis Kacou est devenu maire grâce aux militants du RHDP, ils doivent lui tourner le dos à la prochaine élection municipale. Agir ainsi permettra à la population de vivre tranquille”, a confié un habitant sous le sot de l’anonymat.
“C’est suite à des promesses du ministre Amédé Kouakou que Gilbert Francis Kacou a quitté le PDCI pour déposer ses valises au RHDP. Au titre des promesses, le remboursement des frais engagés durant sa compagne, un poste de responsabilité au sein du RHDP, la réalisation de tous les projets en tant que maire de Hiré. A mi-parcours, le maire GFK ne rêve plus et pense que les engagements pris pour sa venue au RHDP n’étaient que des promesses illusoires. Au renouvellement des instances du parti dans le Loh-Djiboua, Gilbert Francis Kacou a été zappé, soutiennent les partisans du maire GFK.

- Advertisement -

La prochaine réunion du conseil municipal…

Hiré va-t-il amorcer son développement? Le calme est-ils revenu? La tension est-elle tombée pour une réunion du conseil municipal dans les prochains jours? Nul ne peut l’affirmer. Les adversaires du maire projettent de se faire des déclarations en defaveurs du maire. “Toute réunion du conseil tant que ce préalable n’est pas levé, il y aura pas de conseil et il aura toujours les violences”, a confié un conseiller.

Et s’il y avait les raisons ailleurs

Voir le developpement de Hiré à la traine, malgré toutes les riches tirées de la localité: or, cacao, produits alimentaires (…), cela suscite beaucoup de questions. Paul Yao N’Dré, ancien président du conseil constitutionnel sous Laurent Gbagbo, en 2010, est de Hiré. Le pouvoir RHDP a-t-il gardé dent au point d’isoler Hiré?
S.A.

Visites sur la publication: 107
Nbre de visites aujourdhui 3
Total des visites: 438737
Partagez

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.