Côte d’Ivoire-Les douze travaux de l’Eléphant d’Afrique-Voici ce que disait Thiam

Alors directeur général du Bnetd, Tidjane Thiam, déclarait le jeudi 14 mai 1998 lors d’une rencontre avec les journalistes que les Ivoiriens doivent se sentir fiers d’être les acteurs du message nouveau pour l’Afrique, à travers les douze travaux. Un projet initié par feu le président Henri Konan Bédié. Car, avait-il ajouté, ceux-ci sont le premier projet privé d’infrastructures qui est soutenu par les banques commerciales et qui bénéficie des prêts IDA et MIGA de la banque mondiale. Parlant de l’avancement des travaux, Tidjane Thiam disait, trois projets dejà concédés ont fait l’objet de convention signée: l’aéroport international d’Abidjan, la centrale thermique, le pont Riviera-Marcory. Trois projets font l’objet de négociations: l’autoroute Abidjan-Yamoussoukro, la voie express Abidjan-Bassam, l’abatoir d’Abidjan-Anyama. Ces six travaux, disait l’actuel président du PDCI, candidat à l’élection présidentielle de 2025, ont mobilisé une masse de 368 milliards de F CFA des investissements. En outre, le conférencier avait indiqué que les appels d’offres de deux projets, la gare routière et le parc des expositions étaient en cours. Par ailleurs, les appels d’offres relatifs aux projets concernant le train urbain, le port sud-Banco, le pont de Jacqueville, le stade de football devaient être lancés en 1998. Comme pour dire, de nombreux projets réalisés sous le régime RHDP figuraient dans les douze travaux. Certains comme l’autoroute Abidjan-Yamoussoukro, le pont de Jacqueville, ont été réalisés ou connu un debut de réalisation sous le règne de l’ancien président Laurent Gbagbo.
Source: LE JOUR

Visites sur la publication: 873
Nbre de visites aujourdhui 3
Total des visites: 439465
Partagez

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.