DOSSIER/Adzopé (Côte d’Ivoire)-Abus de pouvoir/Une sœur envoie ses deux frères à la Maca *Détournement ou pratiques malsaines? *Ce que stipule la plainte d’Ali contre dame Nada

Depuis plusieurs semaines, Rkein Ali (40 ans) et  Rkein Hussein (37ans), deux frères, acheteurs de cacao dans la région de La Mé, croupissent à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca), bâtiment B. Les deux frères sont placés en détention préventive suite à une ordonnance délivrée par le juge d’instruction en charge du 1er cabinet au tribunal de  Première instance d’Abidjan-Plateau et relative à la plainte de dame Rkein Nada pour menace verbale de mort.  Et si c’était pour d’autres raisons? En effet, plusieurs ex-employés qui ont bien voulu garder l’anonymat affirment avoir été victimes de dame Nada. L’une des victimes soutient qu’elle avait été accusée pour des faits qu’elle n’a pas commis et jetée en prison. Simplement parce qu’elle avait réclamé son dû. Et si les frères Rkein étaient aussi victime de l’abus de pouvoir de dame Nada ? Si Ali et Hussein sont des victimes de plus, alors leur détention   ne va qu’encourager cette dame dans ses pratiques malsaines. Une confrontation des victimes avec dame Nada permettrait de faire éclater la vérité. Sinon, comment dame Nada  qui n’est pas propriétaire  de véhicules (Allusion aux cartes grises portant le nom de Rkein Ali) vend (voir certificat de vente) deux camions appartenant à autrui ? Pourquoi l’a-t-elle fait et comment la menace verbale de mort, s’il a vraiment eu menace verbale de mort, est-elle arrivée ? Ali et Nada travaillent ensemble depuis longtemps dans l’achat de produit agricole café-cacao aux planteurs dans la région de La Mé. Le cacao acheté est ensuite vendu au port d’Abidjan. Tout se passait bien entre Ali et sa sœur Nada. Malheureusement, les choses vont se dégrader lorsqu’Ali  décide de réaliser son propre investissement. En 2015, il achète cinq (5) camions.  Ces camions vont servir à transporter le cacao d’Adzopé au port d’Abidjan. Vu la manne financière engrangée par Ali, dame Nada aurait soupçonné des détournements d’argent par son employer. Elle met dans un premier temps la main sur les camions d’Ali et aurait refusé de payer Ali. Malgré les interventions des uns et des autres, de leur communauté (Libanaise), dame Nada reste inflexible. Elle refuse tout compromis et aurait vendu deux des camions d’Ali à son insu. Aurait-elle eu des preuves de détournement ou a-t-elle établi de faux documents en son nom pour la vente des deux camions dont les cartes grises de la SICTA, les papiers afférents à la mutation portaient le nom de Rkein Ali?  Les cartes grises des cinq camions  immatriculées au nom de Rkein Ali ont connu des modifications. Ainsi, le camion (marque MITSUBISHI)  précédemment immatriculé  564GZ02 au nom de Rkein Ali a été vendu à KIOGO Ousmane le 03/11/2021. Le camion immatriculé 603GZ01 porte un certificat de vente dont le propriétaire est RKEIN épouse HASSAN Klait. Il a été vendu le 03/11/2021. Le camion MITSUBISHI immatriculé sur la carte grise 602GZ01 au nom de Rkein Ali  a un certificat de vente établi au nom ABDOURAHAMANE et vendu le 03/11/2021. La carte grise du camion (MITSUBSHI) immatriculé 5612GS01 connait une modification de nom avec un certificat de vente établi au nom de Rkein épouse Hassan Klait. La carte grise N° 583GZ01 ayant pour propriétaire  Rkein

Ali connait un changement puisque le certificat de vente porte le nom de Rkein épouse Hassan Klait.  Comment a-t-elle pu réussir cet exploit ? N’est-ce pas une façon pour la richissime  Nada  de ne pas payer ce qui revient à Ali ? Face au refus de dame Nada de lui verser son argent, Ali a saisi la police économique.  Informée, dame Nada a à son tour saisis la police judiciaire (P.J) pour menace verbale de mort proférées par Ali et son frère. Depuis, Ali et son frère sont internés à la Maca. Depuis quelques jours, Rkein Hussein, le frère d’Ali serait mal en point. Les deux frères vivent des moments très difficiles. Séparé de sa femme  malade et de son enfant, Ali est un homme très abattu. Il demande que justice soit faite.

 

Notre démarche

Pour l’équilibre de l’information, nous avons tenté de joindre dame Nada. Malheureusement, Depuis le  mardi 03 jusqu’au 09 janvier 2023, elle est injoignable sur le contact qui nous a été donné. Nous avons laissé un message dont voici la teneur. « Bonjour madame, mes meilleurs vœux 2023. Excusez-moi, on ne se connait pas. Je suis journaliste, j’ai reçu une information selon laquelle  votre frère, Rkein Ali est présentement  à la Maca suite à votre plainte. Vous l’accusée d’escroquerie, menace verbale de mort. Ce qu’il nie. Il vous accuse de procéder ainsi pour ne pas payer son argent. Votre réaction ? Combien vous doit-il ou combien vous lui devez  si tel est que vous ne lui devez pas? J’attends votre réaction avant la fin de la semaine, svp ». En attendant la réaction de dame Rkein Nada, nous vous relatons les faits en notre possession.

Plusieurs planteurs attendent leur argent

- Advertisement -

Acheteur de cacao depuis de longues années dans la région de La Mé, Rkein Ali bénéficie de l’appui financier d’autres personnes pour l’achat du cacao aux planteurs. Il met les moyens financiers à la disposition des pisteurs qui en retour lui ramène du cacao séché achetés aux paysans. Un de ses proches révèle que depuis son arrestation, il n’a plus reçu de cacao des pisteurs, ni l’argent. Ce sont environ 40 millions de F CFA injectées dans la campagne cacao et dont Ali n’avait pas reçu le cacao avant qu’il ne soit arrêté. Au moment où des planteurs crient leur ire du fait du non achat du cacao, l’opportunité qu’offre Ali en achetant le cacao à la place des reçus délivrés aux producteurs comme c’est le cas dans d’autres localités, est à saluer. Son  emprisonnement prive ainsi des paysans avec qui il entretient de bonnes relations en achetant leur cacao et de bien d’autres avantages. Sa sortie de prison sera une bonne affaire pour les braves paysans de La Mé.

S.A

 

Contenu de la plainte d’Ali à la police économique

 

Le sieur Rkein Ali avait porté plainte  à la police économique après l’échec de la médiation de la communauté Libanaise, le 10 novembre 2022, N°005, pour faux et usage de faux contre sa sœur dame Rkein Nada. Dans sa déposition, Ali révèle avoir travaillé pour le compte de Kleit Hassan et son épouse Rkein Nada. Dans l’achat de produit agricole café-cacao de 2003 à 2017. Pour cette période d’activité, la rémunération s’élevait à quatre vingt dix millions de francs (90.000.000 F CFA). Il affirme que Kleit Hassan a acheté cinq (5) camions en son nom. Malheureusement, après le décès de ce dernier en 2021, son épouse a procédé à la mutation des cartes grises des camions en son nom (Rkein Nada). A près avoir exploitation des camions sur une longue période, elle en a vendu deux. L’un à Kiogo Ousmane, l’autre à Abdourahamane. Le sieur Ali réclame dans sa plainte deux cents trente millions de francs (230.000.000 F CFA) à titre de dommages et intérêts.

SAN Aubin

Visites sur la publication: 496
Nbre de visites aujourdhui 2
Total des visites: 440754
Partagez

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.